Forum de pronostics sportifs spécialisés dans le Football | Tennis | NBA _ Jeu 8 Déc - 22:01


    FC METZ

    Partagez

    le chtis graoully
    Ligue 2
    Ligue 2

    Messages : 109
    Localisation : Avesnes sur Helpe ( 59440 )

    FC METZ

    Message  le chtis graoully le Dim 19 Jan - 14:42


    le chtis graoully
    Ligue 2
    Ligue 2

    Messages : 109
    Localisation : Avesnes sur Helpe ( 59440 )

    Re: FC METZ

    Message  le chtis graoully le Dim 19 Jan - 14:45


    le chtis graoully
    Ligue 2
    Ligue 2

    Messages : 109
    Localisation : Avesnes sur Helpe ( 59440 )

    Re: FC METZ

    Message  le chtis graoully le Dim 19 Jan - 14:49


    Pleo
    Selectionneur
    Selectionneur

    Messages : 2011
    Localisation : Domaine de Luchin

    Re: FC METZ

    Message  Pleo le Dim 19 Jan - 15:14

    Fier du FC Metz cette saison !! Allez la remontée ! Smile


    _________________
    www.pronosport.eu
    Facebook

    le chtis graoully
    Ligue 2
    Ligue 2

    Messages : 109
    Localisation : Avesnes sur Helpe ( 59440 )

    Re: FC METZ

    Message  le chtis graoully le Dim 19 Jan - 15:18

    Pleo a écrit:Fier du FC Metz cette saison !! Allez la remontée ! Smile

    oui ca tourne bien cette saison , meme si derriere sa suit de pret  lol! 

    une victoire imperatif demain  

    le chtis graoully
    Ligue 2
    Ligue 2

    Messages : 109
    Localisation : Avesnes sur Helpe ( 59440 )

    Re: FC METZ

    Message  le chtis graoully le Dim 19 Jan - 15:19

    Sakho : « Je veux rester ici »

    Souvent discret dans les médias, le meilleur attaquant de Ligue 2 a toutefois accepté de s’exprimer sur la première partie de saison messine. Dans cet entretien, Diafra Sakho revient également sur son parcours, son évolution mais aussi ses projets.


    Montée en Ligue 2, titre de Champion d’automne, meilleur joueur du championnat en novembre et en décembre, meilleurbuteur de Ligue 2 : Peut-on dire que pour vous 2013 a été une année réussie ?
    Diafra Sakho : « Je dirais même que c’est ma meilleure année, et sur tous les plans d’ailleurs. En tout cas, en ce quiconcerne le football, nous sommes parvenus à retrouver la Ligue 2 ce qui était déjà super et maintenant nous réalisons undébut de saison incroyable. Je crois que c’est tout simplement difficile d'espérer un meilleur scénario ! »

    Vous avez débuté 2014 par un stage de mi-saison, ce qui n’avait plus été réalisé au FC Metz depuis de nombreusesannées. Pensez-vous que cela a été bénéfique pour le groupe ?
    D. S. : «  Pour juger de son utilité il faudra attendre encore quelques matches, en tout cas, il y a eu une super ambiance au sein de l’équipe et l’hôtel était extra. Je n’ai jamais connu cela depuis que je suis à Metz et je pense que c’est une bonne chose que le staff et les dirigeants innovent ou en tout cas remettent des choses au goût du jour. Nous avons beaucoup travaillé sur place, malgré des terrains en piteux état à cause de la météo, et j’espère que notre travail va porter ses fruits. »
    Après le stage au Touquet, vous avez rejoint Le Havre où vous avez obtenu le point du match nul. Estimez-vous que c’estun bon point de pris ?
    D. S. : « Ce sera un bon point pour nous si nous parvenons à le faire fructifier contre Créteil à domicile. Je pense personnellement que ce n’est pas si mal car même en marquant deux buts nous avons déjà perdu trois matches. Finalement, au Havre, nous sommes parvenus à revenir deux fois au score et à tenir jusqu’au bout pour obtenir au moins un point. Quelque part, je pense que c’est la preuve que nous apprenons de nos erreurs. Cette saison, tous les points seront importants donc c’est toujours mieux que de rentrer bredouille. »
    Au Stade Océane, Yeni Ngbakoto a inscrit un doublé et commence à se rapprocher de vous au classement des buteurs de Ligue 2 avec sept réalisations, contre douze pour vous. Est-ce qu’il y a un petit challenge entre vous deux à ce sujet ?
    D. S. : « La saison passée, j’ai eu un peu de mal à ouvrir mon compteur de buts alors que lui en avait quelques uns d’avance sur moi et il passait son temps à me chambrer mais je l’ai quand même rattrapé au final. Je pense que je vais finir la saison avec deux fois plus de buts que lui (rires) ! Plus sérieusement, on rigole de temps en temps avec ça et finalement cela nous booste tous les deux. Cela dit, ce n’est pas pour ça que je ne ferais pas de passe décisive à Yeni si l’occasion de présente (rires) ! Nous avons tous les deux bien en tête que le principal c’est que l’équipe gagne, peu importe le joueur qui pousse le ballon au fond des filets. »
    Vous avez un parcours atypique puisque vous avez commencé le football tardivement. Pouvez-vous revenir sur vos débuts ?
    D. S. : « Oui, j’ai commencé à jouer au football vers mes 16 ans en intégrant Génération Foot au Sénégal, avant, je tapais dans le ballon occasionnellement avec des amis. Avant cela j’étais menuiser ; Je sais faire des tables, des chaises et toutes sortes de meubles. D’ailleurs, j’en suis toujours capable. J’ai toujours été sportif mais mon truc à l’époque c’était l’athlétisme, et plus particulièrement le 400 et le 800 mètres. D’ailleurs, je pense que le fait d’aimer courir et d’avoir de l’endurance me sert beaucoup aujourd’hui, cela me permet de compenser certaines lacunes techniques sur le terrain. L’avantage aussi d’avoir commencé tardivement à rêver d’une carrière de footballeur est que j’ai peut-être plus conscience que tout peut s’arrêter très vite, alors j’en profite à fond et je donne tout. »
    L’Académie Génération Foot a récemment inaugurée de nouvelles installations au Sénégal en votre présence. Que pensez-vous de ce projet mené sous l'impulsion du FC Metz ?
    D. S. : « Les joueurs qui sont à l’Académie en ce moment ont une vraie chance de pouvoir bénéficier de tout ce qui est en train d’être mis en place. Il n’y avait pas autant de moyens quand je suis passé par là. Ils ont toutes les cartes en main, c’est à eux de s’investir maintenant pour avoir une chance de percer. Il faut aussi que le FC Metz continue à tendre la main à Génération Foot comme il le fait actuellement et comme il a prévu de le faire sur le long terme. C’est super que les mêmes méthodes de travail qui sont appliquées au FC Metz soient mises en place au Sénégal et que du coup, tous ces jeunes Sénégalais profitent également d’une formation scolaire car c’est très important. »
    Vous avez connu des débuts un peu compliqués en Ligue 2 où vous n’avez pas bénéficié d’un grand temps de jeu et où la réussite n’était pas toujours au rendez-vous. Vous tenez votre revanche aujourd’hui ?
    D. S. : « J’ai tourné la page, je suis passé à autre chose. Quelque part, je me dis que les deux saisons passées sous la houlette de Dominique Bijotat m’ont forgées mentalement. C’était dur à vivre, je me rappelle aussi que je me faisais parfois siffler par certains supporters à Saint-Symphorien, mais cela m’a rendu plus fort aujourd’hui. Je n’ai pas besoin de prendre de revanche ou de rendre des comptes, aujourd’hui je sais  pourquoi je me défonce et c’est simplement pour l’amour du club parce que le FC Metz m’a tout donné et pour ceux qui ont cru en moi. »
    Il est impossible de ne pas remarquer qu’il y a quelque chose chez vous qui a changé depuis cette période. Qu’est-ce donc ?
    D. S. : « Certaines personnes m’ont fait avancer, je pense par exemple à Albert Cartier, mais il n’est pas le seul. Je suis aussi devenu papa d’une petite fille et cela a bouleversé ma vie. Avant, j’étais plus impulsif et impatient mais aujourd’hui je suis devenu plus mature et je pense que je suis plus réfléchi d’une manière générale. »
    Le mercato hivernal bat son plein. Quels sont vos projets ?
    D. S. : « Je n’ai pas envie de partir du FC Metz, je veux rester ici jusqu’à la fin de la saison. Les choses sont très claires pour moi. »
    Depuis le début de la saison vous êtes continuellement sous les feux des projecteurs. Comment faites-vous pour garder les pieds sur terre ?
    D. S. : « Le plus important pour moi ce n’est pas ce gravite autour mais ce que j’ai la chance de vivre. Tout peut s’arrêter demain donc je ne me prends pas la tête avec ça d’ailleurs quand j’entends parler de « Diafra Sakho » dans les médias, je n’ai pas l’impression que c’est de moi dont il est question. Bref, je n’y pense vraiment pas et je sais ce qui est important dans la vie et pour moi c'est ma famille ainsi que les valeurs que mes parents m’ont transmises. »
    Le président Serin a revu les objectifs du club à la hausse puisque le FC Metz vise aujourd’hui la montée en Ligue 1. Est-ce une source de motivation supplémentaire ?
    D. S. : « Tout le monde nous attend vu notre début de saison, ce qui est logique. C’est une bonne chose pour le FC Metz de jouer la montée et je suis ravi que ce soit le cas avec de nombreux joueurs qui sont passés par le centre de formation dans le groupe. J’ai toujours dit que c'était la force du FC Metz et je trouve cela vraiment extraordinaire que l’on puisse participer à ce projet ensemble. Pour revenir à la question, je ne pense pas que le président ait besoin de nous motiver car nous le sommes déjà et puis avec Albert Cartier comme coach, c’est difficile de ne pas l’être ! »
    Bernard Serin a déclaré que la montée se jouera avant tout à domicile. Partagez-vous son avis ?
    D. S. : « Tous les matches vont être important. C’est vrai que chez nous on se débrouille mieux pour récupérer des points qu’à l’extérieur. Il faut se défoncer à tous les matches et rivaliser du mieux possible, même à l’extérieur. C’est bien simple, à partir du lundi, avec la réception de Créteil, nous avons dix-neuf finales à jouer. »
    Qu’est-ce qui peut stopper le FC Metz dans sa course ?
    D. S. : « Aujourd’hui nous avons atteint notre premier objectif mais ce n’est pas pour cela qu’il faut se voir trop beaux. Nous en sommes seulement à la moitié du chemin donc il ne faut pas se projeter trop rapidement. La deuxième partie de saison est toujours plus compliquée et en plus nous allons être attendus par tous nos adversaires maintenant. Nous devons continuer à prendre les matches les uns après les autres, sans se précipiter. On nous imagine déjà en Ligue 1 mais je rappelle à tous qu’il est important de garder en mémoire que rien n'est acté. »
    Quelles équipes voyez-vous monter en Ligue 1 ?
    D. S. : « Je pense que de la première à la septième place, tout le monde peut gagner son ticket pour la Ligue 1 aujourd’hui. Evidemment, j’espère que le FC Metz en fera partie et compte tenu du budget du RC Lens ils finiront sans doute la saison dans le trio de tête. Sinon, l’équipe qui m’a le plus impressionnée c’est Troyes. J’ai trouvé que cette formation avait une véritable qualité de jeu et je pense qu’elle va créer la surprise en fin de saison, mais Dijon ou Nancy ont aussi les capacités pour retrouver la Ligue 1. »
    Lundi soir le FC Metz reçoit Créteil au Stade Saint-Symphorien, une équipe face à laquelle le club grenat s'est incliné deux fois cette saison. C’est un peu votre bête noire non ?
     D. S. : « Je ne suis pas d’accord. Créteil nous a battu deux fois chez eux cette saison, mais lorsque les Cristoliens se déplacent à Metz c’est une autre histoire, comme on a pu le voir l’année dernière en National. Et puis de toute façon, quand nous sommes diffusés sur Eurosport, je suis plus efficace devant le but (rires). »

    le chtis graoully
    Ligue 2
    Ligue 2

    Messages : 109
    Localisation : Avesnes sur Helpe ( 59440 )

    Re: FC METZ

    Message  le chtis graoully le Dim 19 Jan - 15:31

    Avant Match


    Les Grenats vont débuter lundi soir la deuxième partie de la saison. Pour débuter la phase retour, les Messins reçoivent l’US Créteil au Stade Saint-Symphorien, l’occasion de tenir leur revanche sur le match aller où ils s’étaient inclinés dans les derniers instants de la partie (3-2).



    La semaine passée, les hommes d’Albert Cartier ont terminé la phase aller au Havre (1-1). A cet instant de la saison, lesMessins totalisent quarante unités en dix-neuf matches, autant dire que rare sont ceux qui en espéraient autant sur lesbords de la Moselle en début de saison. Et pour cause, avec ce pécule, les Lorrains ont quasiment acquis leur maintien,soit l’objectif qui leur avait été assigné cet été.
    Du coup, les Messins étant quasiment à l’abri de toutes mauvaises surprises à la mi-saison, Bernard Serin a revu lesobjectifs du club en début de semaine. Cette fois c’est officiel, les Grenats vont bel et bien dépenser toute leur énergie pourparvenir à retrouver la Ligue 1 en mai prochain. L’objectif peu paraître ambitieux pour un club promu de National, mais dansl’histoire de la Ligue 2 à une seule poule, jamais un club avec autant d’unités acquises à ce stade de la compétition amanqué l’accession parmi l’élite. Et pourtant, le plus dur reste à venir pour les Grenats !
    En effet, leaders depuis le 25 octobre dernier et Champions d’automne, les Messins ont fait progressivement oublié sonstatut de promu en endossant le costume d’ « équipe à battre » dans ce championnat. Autant dire que leurs futursadversaires ne vont pas se montrer très tendres à leur égard et vont décupler leur énergie et leur envie pour les voir chuter. Apartir de lundi, le Championnat de Ligue 2 va prendre une autre tournure pour les Lorrains.
    Pour débuter la deuxième partie de saison, les Grenats reçoivent l’US Créteil dans leur antre, une équipe qu’ils connaissentbien. En effet, en un an et demi, ce sera la cinquième fois que Cristoliens et Messins vont s’affronter ! L’historique des confrontations donne l’avantage aux Franciliens, avec trois succès contre un seul pour les Lorrains, mais les Béliers ont eul’occasion de recevoir trois fois les Messins, trois matches qu’ils ont remporté sur les quatre déjà disputés.
    Toutefois, la formation de Jean-Luc Vasseur aura fort à faire pour défaire à nouveau les Grenats cette saison car les Messins sont toujours invaincus à domicile. Et puis Bernard Serin l’a annoncé lundi dernier, pour faire partie du trio de tête en fin de saison, c’est à domicile que ses protégés vont devoir s’illustrer pour récolter un maximum d’unités. De quoi laisser présager une équipe messine plus motivée que jamais devant son public !
    Lundi, les Lorrains vont débuter leur deuxième partie de saison qui promet son lot d’émotions car ils vont avoir maintenantdix-neuf finales à disputer avant d’être fixés sur leur sort, dont neuf à domicile. Neuf échéances que tous les sympathisantsdu club à la Croix de Lorraine sont invités à cocher dans leur agenda et à ne pas manquer  !

    le chtis graoully
    Ligue 2
    Ligue 2

    Messages : 109
    Localisation : Avesnes sur Helpe ( 59440 )

    Re: FC METZ

    Message  le chtis graoully le Lun 20 Jan - 13:09

    Le groupe pour Metz - Créteil

    Gardiens : M’Fa, Carrasso.

    Défenseurs : Bussmann, Marchal, Métanire, Milan, Choplin.

    Milieux : Kashi, Lejeune, NDoye, Ngbakoto, Sarr, Teixeira.

    Attaquants : Sakho, Cornet, Fauvergue.

    LES JOUEURS NON RETENUS

    Blessés : Bourgeois (genou), Philipps (ischio), Sido (contusion au pied), N’Sor (genou).
    Suspendu : Rocchi.

    le chtis graoully
    Ligue 2
    Ligue 2

    Messages : 109
    Localisation : Avesnes sur Helpe ( 59440 )

    Re: FC METZ

    Message  le chtis graoully le Mar 21 Jan - 14:27

    Créteil, véritable bête noire

    Les Messins se contentent du match nul face à Créteil (1-1). Les Grenats auront pris seulement un point sur six face aux Béliers cette saison mais les Lorrains continuent d'avancer. Ils sont toujours invaincus à domicile et gardent une avance confortable sur le quatrième.


    Après avoir concédé deux revers cette saison face à l’US Créteil, au match aller et en Coupe de France, les Grenatsavaient à cœur de poser à leur tour quelques difficultés aux Béliers. Dans cette logique, dès le coup d’envoi du match, lesMessins ne laissaient pas le temps aux Cristoliens de prendre leurs marques au Stade Saint-Symphorien. D’entrée dejeu, les hommes d’Albert Cartier prenaient d’assaut le but adverse. Nicolas Fauvergue puis Kévin Lejeune dans la fouléetentaient leur chance mais c’était sans compter sur les bons réflexes de Yann Kerboriou (3°).
    Les Lorrains avaient donné le ton et allaient poursuivre les débats avec cette même envie. Ils multipliaient les efforts pour conserver le ballon et repousser leur adversaire dans ses retranchements. Les Messins se trouvaient plutôt facilement àcet instant de la partie et parvenaient du coup à mettre en place leurs plans et se procuraient ainsi une flopée d’occasions.Kévin Lejeune sur coup-franc (5°), Diafra Sakho à l’aide d’une frappe croisée (8°) ou encore Nicolas Fauvergue  grâce à unretourné (26°), tous les Messins s’employaient à la tâche, de toutes les manières possibles, mais ils ne trouvaient pas la faille.
    Pendant ce temps là, les Cristoliens se montraient dangereux en situations de contres, notamment grâce aux interventions de Cheikh N’Doye (12°, 24°) ou de Jean-Michel Lesage qui marquait un but refusé pour une position de hors-jeu (29°).  Et alors qu’ils subissaient la domination messine depuis trente minutes déjà, les Béliers avaient le dernier quart d’heure de la mi-temps à leur avantage. Ils se procuraient de nombreuses occasions (37°, 40°, 43°, 45°) et lesMessins n’avaient pas franchement d’autre choix que d’attendre que la tempête francilienne passe jusqu’à la mi-temps.L’arrière-garde lorraine résistait alors aux incursions adverses et, lorsque ce fut nécessaire, Johann Carrasso, le dernierrempart, intervenait avec succès (43°, 45°).
    Après avoir subi le jeu adverse avant le retour des vestiaires, les Grenats revenaient particulièrement déterminés sur lapelouse. Pour preuve, Nicolas Fauvergue ouvrait la marque dès la première occasion de la seconde période ! Le meilleurbuteur de Ligue 2, Diafra Sakho, servait son acolyte qui plaçait sa tête au fond des filets adverses, permettant ainsi auxGrenats de prendre l’avantage (1-0, 47°). Malheureusement, cette avance ne fut que de courte durée.
    Alors que Marcel Essombe filait au but messin, Gaëtan Bussmann récupérait le ballon dans ses pieds, déséquilibrant au passage l’attaquant cristolien. L’arbitre de la rencontre, infligeait alors la double peine aux hommes d’Albert Cartier : un carton rouge pour le défenseur messin et un pénalty pour l’USCL devant l’incompréhension du public. Faneva Andritsimasaisissait cette chance inouïe de revenir au score en transformant le pénalty et remettait ainsi les compteurs à égalité (1-1, 52°). Plus tard, c’est Augusto Peireira qui écopait à son tour d’un carton rouge après une grosse faute sur Yeni Ngbakotoen pleine course vers le but  (77°). Les deux formations terminaient le match à dix contre dix.
    Les dernières minutes furent haletantes puisque l’on sentait que tout était encore possible dans cette rencontre, autantpour les Messins que pour les Cristoliens qui trouvaient chacun à leur tour les montants du but adverse. Diafra Sakho sechargeait d’un coup-franc plein axe aux portes de la surface de réparation de l’USCL et frappait sur le poteau droit (79°)tandis que Faneva Andriatsma décochait une frappe incroyablement puissante sur la transversale messine (82°). Lesdeux promus en restaient là.
    Les Messins n’ont finalement pas pris leur revanche sur les Franciliens ce lundi soir. Ils perdent deux précieux points surun fait de match qui a coupé les Grenats dans leur élan. Ils ont toutefois résisté de belle manière en infériorité numériquependant plus de vingt minutes et peuvent se targuer ce soir d’être toujours invaincus dans leur antre. Au classement, lesGrenats disposent toujours d’une confortable avance sur ses poursuivants, avec notamment neuf points  d’avance sur lequatrième. 

    le chtis graoully
    Ligue 2
    Ligue 2

    Messages : 109
    Localisation : Avesnes sur Helpe ( 59440 )

    Re: FC METZ

    Message  le chtis graoully le Mar 21 Jan - 14:28


    le chtis graoully
    Ligue 2
    Ligue 2

    Messages : 109
    Localisation : Avesnes sur Helpe ( 59440 )

    Re: FC METZ

    Message  le chtis graoully le Ven 24 Jan - 16:51

    Bussmann en prend pour deux matches

    Exclu face à Créteil lundi, le latéral gauche du FC Metz a écopé de deux matches de suspension. Il manquera les deux déplacements consécutifs des Grenats, à Arles-Avignon et à Niort.


    La Commission de Discipline de la Ligue de Football Professionnel s’est réunie ce jeudi 23 janvier et a statuéentre autres,sur le cas de deux joueurs messins.

    Exclu d’un carton rouge direct lundi dernier face à CréteilGaëtan Bussmann a écopé de deux matches de suspension. Si la sanction peut paraître lourde au regard de la faute commise, pas franchement évidente et encore moins dangereuseellesemble plus logique si l’on considère que le défenseur grenat venait de recevoir dernièrement deux cartons jaunesà Tours (17e journée) et à domicile face à Troyes (18e journée). Absent du déplacement du FC Metz ce vendredi soir en Avignon,Gaëtan Bussmann restera donc également à la maison vendredi prochainquand ses coéquipiers se rendront à Niort.

    Un autre joueur ne sera pas du voyage dans les Deux-Sèvres : Kévin Lejeune est lui aussi logiquement suspendu pour le match FC Niort – FC Metz après avoir reçu trois cartons jaunes en moins de dix matches officiels (16e19e et 20e journéesde L2). Ce déplacement dans l’ancienne terre de Christophe Marichez s’annonce d’ores et déjà comme un casse-tête pourl’entraîneur messin, qui devra trouver une solution pour pallier l’absence des deux piliers de son couloir gauche.

    le chtis graoully
    Ligue 2
    Ligue 2

    Messages : 109
    Localisation : Avesnes sur Helpe ( 59440 )

    Re: FC METZ

    Message  le chtis graoully le Ven 24 Jan - 16:53

    Passer à la vitesse supérieure


    Après deux matches nuls consécutifs, les Messins auront à cœur d’appuyer sur la pédale d’accélérateur pour continuer à être seuls en tête dans la course vers la Ligue 1 et garder leurs poursuivants à distance.


    Vendredi 11 mai 2012. Nombreux sont les supporters messins qui gardent cette date gravée en mémoire. Et pour cause,elle marque la descente en National des Grenats. Cette soirée cauchemardesque s’est déroulée au Parc des Sportsd’Avignon où les Lorrains s’étaient inclinés face à l’ACA, permettant à ces derniers de sauver leur peau en Ligue 2 (1-0).
    Vendredi soir, si les joueurs lorrains n’auront pas le pouvoir d’effacer la mémoire de tous les sympathisants du FC Metz,même en réalisant une somptueuse performance, ils auront l’occasion de montrer à tous que, tel un phœnix, le FC Metzrenaît aujourd’hui de ses cendres. Une victoire au Parc des Sports serait donc particulièrement symbolique pour le clubgrenat - surtout qu’en deux déplacements, il n’a jamais eu l’occasion de prendre de points dans cet antre -, mais elle seraitavant toute chose primordiale sur le plan comptable.

    Depuis la nouvelle année, les Messins n’ont toujours pas perdu mais ils avancent à vitesse réduite avec deux points endeux matches. Certes, cette manière de voyager leur permet de garder des avances confortables sur leur poursuivant, cinq points sur le deuxième et neuf sur le quatrième, mais les Grenats ont déjà prouvé à maintes reprises cette saison qu’ilsétaient capable d’avancer le pied au plancher dans ce Championnat de Ligue 2 !
    Comme à son habitude, Albert Cartier se veut prudent et méfiant à l’égard de son adversaire. Il faut dire que les Avignonnais reviennent bien dans ce championnat puisqu’ils restent sur sept matches sans défaite et qu’ils ont terrassé l’ESTAC Troyes (3-0). « C’est la seule équipe qui n’a jamais concédé plus d’un but par match, à part un match gagné trois buts à deux, ce qui fait d’elle aujourd’hui la meilleure défense de Ligue 2, raconte l’entraîneur messin. Cette équipe sait profiter des espaces et contrer efficacement. Leur gardien, Ludovic Butelle, sait  jouer vite vers l’avant, que ce soit à la main ou au pied donc il faudra être vigilant surtout que cette équipe est peut-être plus agressive que nous dans le "grattage" de ballons. » Pas question pour autant de se fixer de petits objectifs avant le match. « On ne va pas à Avignon avec l’idée de décrocher un match nul, mais tout simplement pour gagner cette rencontre. »
    Vendredi matin, les Messins ont embarqué sans Gaëtan Bussmann dans l’avion en direction d’Avignon. Après avoir reçu un carton rouge face à Créteil lundi dernier, le défenseur latéral gauche est automatiquement suspendu pour le match face à Arles-Avignon. Cela ne fait pas franchement les affaires d’Albert Cartier puisque le jeune Vosgien est le joueur messin le plus utilisé cette saison, avec Jérémy Choplin.
    Pour combler cette absence, le technicien messin devrait faire descendre Kévin Lejeune d’un cran, comme ce fut le cas la saison passée en National face à Créteil. Ce n’est d'ailleurs pas la première fois cette saison que la polyvalence du milieu de terrain facilite  les plans d’Albert Cartier puisque Kévin Lejeune avait assuré l’intérim à la récupération lors du match au Havre en l’absence de Romain Rocchi. Mais, l’ex-joueur de l’ACA a terminé de purger ses deux matches de suspension et sera donc du voyage en Avignon. « Son retour est très important. Il va pouvoir épauler Sylvain Marchal en tant que joueur d’expérience, cela va faire du bien à l’équipe, surtout à l’extérieur. »
    Après deux matches nuls consécutifs, les Messins auront à cœur d’appuyer un grand coup sur la pédale d’accélérateur en Avignon. Même s’ils ont la certitude d’être toujours en tête de la course vendredi soir, et cela même avec une sortie de route, les Lorrains savent combien il est important de garder leurs poursuivants à distance pour remplir leur nouvel objectif.

    le chtis graoully
    Ligue 2
    Ligue 2

    Messages : 109
    Localisation : Avesnes sur Helpe ( 59440 )

    Re: FC METZ

    Message  le chtis graoully le Ven 24 Jan - 16:54

    Le groupe pour Arles-Avignon - Metz

    Albert Cartier a sélectionné seize joueurs pour le déplacement des Grenats à Arles-Avignon vendredi soir. A noter que Gaëtan Bussmann sera suspendu pour la rencontre.


    LES JOUEURS SELECTIONNES
    Gardiens : M’Fa, Carrasso.
    Défenseurs : Marchal, Métanire, Milan, Choplin.
    Milieux : Kashi, Lejeune, NDoye, Ngbakoto, Sarr, Teixeira, Rocchi.
    Attaquants : Sakho, Cornet, Fauvergue.
    LES JOUEURS NON RETENUS

    Blessés : Bourgeois (genou), Philipps (ischio), N’Sor (genou).
    Suspendu : Bussmann.
    A la disposition de l'équipe réserve : Didillon, Inez, N'Dour, O'Shaughnessy, Sido, Lancina.

    le chtis graoully
    Ligue 2
    Ligue 2

    Messages : 109
    Localisation : Avesnes sur Helpe ( 59440 )

    Re: FC METZ

    Message  le chtis graoully le Ven 24 Jan - 18:18

    composition du FC Metz pour ce match face à l'AC Arles Avignon



    Bruno
    Selectionneur
    Selectionneur

    Messages : 2436
    Localisation : Lyon

    Re: FC METZ

    Message  Bruno le Sam 25 Jan - 18:17

    ça sent bon le retour du FC Metz dans l'élite quand même !


    _________________
    http://www.pronosport.eu/login

    le chtis graoully
    Ligue 2
    Ligue 2

    Messages : 109
    Localisation : Avesnes sur Helpe ( 59440 )

    Re: FC METZ

    Message  le chtis graoully le Sam 25 Jan - 18:19

    oui je pense et oublier le match d'hier , et repartir au mieux

    le chtis graoully
    Ligue 2
    Ligue 2

    Messages : 109
    Localisation : Avesnes sur Helpe ( 59440 )

    Re: FC METZ

    Message  le chtis graoully le Jeu 6 Fév - 20:00

    Le groupe pour Metz – Caen

    LES JOUEURS SELECTIONNES
    Gardiens : M’Fa, Carrasso.
    Défenseurs : Marchal, Inez, Milan, Bussmann, Choplin.
    Milieux : Kashi, N'Doye, Ngbakoto, Rocchi, Lejeune.
    Attaquants : Sakho, Eduardo, Fauvergue, Cornet.
    LES JOUEURS NON RETENUS

    Blessés : Bourgeois, N’Sor, N'Dour, Angani.
    Suspendu : Metanire.
    A la disposition de l'équipe réserve : Didillon, Philipps, Metanire, Lancina, Sarr, Sido, Teixeira, Vion.
    Examen scolaire : O'Shaughnessy.

    le chtis graoully
    Ligue 2
    Ligue 2

    Messages : 109
    Localisation : Avesnes sur Helpe ( 59440 )

    Re: FC METZ

    Message  le chtis graoully le Dim 9 Fév - 11:53

    Metz retrouve la recette !

    les Grenats ont retrouvé les ingrédients pour décrocher trois précieux points face à un concurrent à la montée. Les Messins décrochent face à Caen leur premier succès de l’année 2014 (2-1).


    Les Grenats avaient une certaine pression sur les épaules au coup d’envoi du match puisqu’ils étaient toujours enquête d’un premier succès depuis la nouvelle annéeFinalement, les Messins sont soulagésils ont retrouvé face à Caen les ingrédients nécessaires pour décrocher leur première victoire en 2014. Sur deux coups de pied arrêtés, un corner et un pénalty, les Lorrains se sont imposés malgré une égalisation caennaise en première période (2-1).


    En manque de victoire, les Lorrains ont entamé les débats de la meilleure manière qui soit. En mettant la pression dès le coup d’envoi du match sur leur adversaire, les Messins ont montré qu’ils étaient particulièrement décidés à décrocher leurpremier succès de l’annéeEux qui avaient manqué de réalisme lors de leurs derniers matches, ils ouvraient la marque dèsla deuxième minute de la rencontreAutant dire que le scénario était idéal sur la pelouse de Saint-Symphorien !


    Ce fut deux joueurs de retour de suspension, visiblement particulièrement motivés de rechausser les crampons ce soir, qui s’illustraient pour ouvrir la marque. Sur corner, l’un de ses exercices favoris, Kévin Lejeune trouvait la tête de GaëtanBussmann qui trouvait lui le poteau… rentrant (1-0, 2°) ! Et les Messins ne s’arrêtaient pas en si bon chemin puisqu’ilscontinuaient de malmener les Caennais jusqu’à ce que les débats perdent un peu en intensité à partir du quart d’heure dejeu.
    Alors que les deux formations se neutralisaient dans l’entre jeu, et que les Caennais s’étaient procurés jusque là une seule opportunité, non cadrée, ils parvenaient à égaliser, sans que personne ne s’y attende franchement dans les travées messines. Pourtant, de manière plutôt inattendue, le SM Caen trouvait le chemin des filets à l’aide d’une frappe des vingtmètres de José Saez (1-1, 17°). Ce fait de jeu déstabilisait alors les Grenats, moins fringuants jusqu’à la pauseréglementaire dans cette partie, mais ne les résignait pas pour autant.
    En effet, les hommes d’Albert Cartier se procuraient tout de même deux belles occasions avant la mi-temps. Eduardo, la nouvelle recrue messine du mercato hivernal titularisé pour la première fois sous ses nouvelles couleurs, tentait sa chance sur une bonne remise de Diafra Sakho mais sa frappe était détournée par un défenseur (34°). Plus tard, Ahmed Kashi se procurait sa deuxième opportunité du match mais sa puissante frappe était repoussée par le portier du SMC (42°). Côté caennais, leurs rares tentatives après l’égalisation terminaient dans les gants de Johann Carrasso (21°, 32°, 38°).
    A la reprise, les débats étaient timides et les Messins allaient bénéficier d’une grossière faute de Mathieu Duhamel pour se relancer, à l’aide d’un pénalty logique. L’ancien attaquant messin, pas franchement en réussite ce soir puisqu’il n’est jamais parvenu accrocher le cadre grenat (68°, 75°), réalisait une main dans sa propre surface (54°). Le meilleur buteur de Ligue 2, Diafra Sakho, s’avançait devant Damien Perquis et transformait cette occasion en or pour reprendre l’avantage, alors que le portier caennais avait pourtant plongé du bon côté (2-1, 55°).
    Requinqués par la tournure des évènements, les Lorrains se procuraient encore de belles occasions franches et certaines d’entre-elles auraient pu trouver meilleur sort. Fraichement entré en jeu, Yeni  Ngbakoto frappait puissamment au but adverse mais le ballon rasait le poteau droit et filait en sortie de but (66°). Kévin Lejeune récupérait, lui, un ballon en retrait etpropulsait le cuir légèrement au-dessus le transversale (75°).
    Dans le dernier quart d’heure, et jusque dans les arrêts de jeu, on sentait que rien n’était joué d’avance et que le match pouvait encore basculer d’un côté comme de l’autre. Les Messins occupaient avec insistance la moitié de terrain caennaise et les hommes de Patrice Garande auraient pu égaliser en contre à tous moments mais, finalement, au coup de sifflet final, les Messins décrochaient trois points bien mérités.
    Les hommes d’Albert Cartier sont soulagés ce soir, ils obtiennent leur premier succès de l’année et mettent fin à leur mauvaise série. Après quatre matches sans victoire, les Messins confortent leur place de leader en décrochant trois points ce soir face à un concurrent direct pour la montée. Les Lorrains poursuivent également ce soir leur série d’invincibilité à domicile. La machine grenat est relancée !

    le chtis graoully
    Ligue 2
    Ligue 2

    Messages : 109
    Localisation : Avesnes sur Helpe ( 59440 )

    Re: FC METZ

    Message  le chtis graoully le Dim 9 Fév - 11:54


    le chtis graoully
    Ligue 2
    Ligue 2

    Messages : 109
    Localisation : Avesnes sur Helpe ( 59440 )

    Re: FC METZ

    Message  le chtis graoully le Ven 28 Fév - 14:06


    le chtis graoully
    Ligue 2
    Ligue 2

    Messages : 109
    Localisation : Avesnes sur Helpe ( 59440 )

    Re: FC METZ

    Message  le chtis graoully le Ven 28 Fév - 14:10

    Nancy – Metz


    samedi 1er mars, du derby retour tant attendu entre l’AS Nancy-Lorraine et le FC Metz , 14h00

    le chtis graoully
    Ligue 2
    Ligue 2

    Messages : 109
    Localisation : Avesnes sur Helpe ( 59440 )

    Re: FC METZ

    Message  le chtis graoully le Sam 1 Mar - 16:44

    C’est sans appel !


    Vainqueurs du derby retour à Marcel-Picot (0-1) après avoir remporté la manche aller, les Grenats offrent la suprématie régionale à leur public et s’offrent le luxe de disposer désormais de dix unités d’avance sur le quatrième. Bel après-midi !


    Il y avait donc bien un plan anti-Louis. Albert Cartier avait ménagé le suspense avant ce derby mais à l’heure de dévoiler la composition de son onze de depart, il n’était plus question de se cacher. En alignant un inhabituel 4-1-4-1 avec MayoroN’Doye juste devant la ligne de défense, il devint relativement clair que le jeune Sénégalais avait reçu pour mission demarquer l’arme fatale de l’ASNL à la culotte. 
     
    Une mission dont il s’accomplit au plus-que-parfait puisque dès la demi-heure de jeu, les Nancéiens ne pouvaient pluscompter sur leur Haïtien maison : et pour cause, après avoir reçu deux cartons jaunes pour deux fautes commises sur sasangsue attitrée (18°, 29°), il écopait d’un carton rouge qui le renvoyait définitivement aux vestiaires.
     
    Tel un guerrier s’étant sacrifié pour son camp, Mayoro N’Doye laissait quelques minutes plus tard et dès avant la pause saplace à Thibaut Vion (35°), non sans avoir au passage été chaleureusement salué par son entraîneur.  Le jeune attaquant en provenance de Porto fut quant à lui chargé d’épauler Diafra Sakho en attaque et de contribuer à dynamiter la solide arrière-garde locale.

    Il faut dire que le meilleur buteur du championnat n’avait eu jusque-là que des miettes à se mettre sous les chaussures. Les Grenats s’étaient pour l’essentiel concentrés sur leur tâche défensive et attelés à maintenir uni leur bloc que les joueurs de Pablo Correa tentaient de percer par tous les moyens, et surtout par la technique et la vitesse de leurs latéraux. Ces derniers faillirent bien parvenir à satisfaire leur public échaudé, quand Cuvillier déborda côté gauche et centra pour Benjamin Moukandjo, de retour en grâce chez les siens, qui trompa Carrasso (37°). Sauf que ces deux sauveurs étaient signalés hors-jeu par l’arbitre-assistant, une situation confirmée par les images. 
     
    Ce n’était donc pas le soir, pardon l’après-midi, de l’AS Nancy-Lorraine. Loin de démériter à dix contre onze mais obligés de se découvrir pour s’approcher de la surface messine, les Rouge et Blancs finissaient par flancher juste avant la mi-temps. Yéni Ngbakoto, parti sonner l’abordage, centrait au second poteau pour Kévin Lejeune dont la remise de la tête devant le but trouvait l’inévitable Diafra Sakho (0-1, 45°). Comme si le but marqué contre Clermont la semaine passée avait servi de répétition générale sur la grande scène de Marcel-Picot.  Le FC Metz dispose en ses rangs du meilleur buteur (15 buts) et du meilleur passeur de Ligue 2 (10 passes) : deux cartes maîtresses que les Grenats savent apparemment sortir de leur manche aux moments idoines !
     
    La seconde période s’avéra beaucoup moins rythmée que la première, Nancéiens et Messins paraissant un peu émoussés de l’énergie dépensée durant le premier acte, autant physiquement que mentalement. Peut-être coupables d’un petit relâchement légitime, les porteurs du maillot à la Croix de Lorraine offraient moins de solutions au porteur du ballon : en témoignent ces centres de Métanire (53°, 63°), Vion (50°) ou Ngbakoto (57°) dont la course termina en sortie opposée, en témoignent également les frappes lointaines tentées par Rocchi (67°) et Ngbakoto (71°), dont aucune ne trouva le cadre. 
     
    La lumière aurait pu jaillir d’un numéro exceptionnel de Diafra Sakho dans la surface : après avoir éliminé trois joueurs, il servit Rocchi en retrait mais celui-ci était proprement découpé par derrière par Alexandre Cuvillier qui venait pour l’anecdote (ou pas) d’être sanctionné d’un carton jaune et qui s’en sortit blanc comme un nouveau-né sur ce coup-là (78°) ; pire, le numéro 7 messin écopait d’un carton jaune pour n’être pas sorti du terrain suffisamment vite après s’être fait soigner. Va comprendre, Marcel.
     
    Les Nancéiens ne renonçaient pas pour autant. En infériorité numérique, ils ne purent faire autrement que d’abuser des longs ballons ou des centres pressés pour chercher les Benjamin(s), Jeannot et Moukandjo (70°, 81°). L’entrée de Karaboué faillit donner raison à Pablo Correa : heureusement que sa tranchante percée conclue par un centre en retrait pour Muratori finissait en eau-de-boudin (88°) et que le centre-tir de Muratori était capté par Johann Carrasso dans les dernières minutes (90°).
     
    Cette victoire messine en terre nancéienne n’aura pas été si nette et sans bavure que celle conquise sur la pelouse deSaint-Symphorien il y a six mois, mais le plaisir qu’elle procure est certainement aussi grand. Un succès si ce n’esttechnique, face à un adversaire qui en avait à revendre, mais au moins un succès tactique et un succès dans ladétermination et dans l’envie. Ces trois points permettent au FC Metz de reléguer son voisin à douze longueurs mais surtoutde faire fructifier les résultats favorables de la veille de ses concurrents directs dans la course à la montée : avec dix pointsd’avance sur la médaille en chocolat du quatrième, les Grenats confirment qu’il faudra compter sur eux. En Lorraine, etaussi un peu plus loin. 

    Pleo
    Selectionneur
    Selectionneur

    Messages : 2011
    Localisation : Domaine de Luchin

    Re: FC METZ

    Message  Pleo le Sam 1 Mar - 19:50

    Ça sent bon cette année !!! on se voit au prochain Lille-Metz ? Wink


    _________________
    www.pronosport.eu
    Facebook

    le chtis graoully
    Ligue 2
    Ligue 2

    Messages : 109
    Localisation : Avesnes sur Helpe ( 59440 )

    Re: FC METZ

    Message  le chtis graoully le Sam 1 Mar - 21:24

    Pleo a écrit:Ça sent bon cette année !!! on se voit au prochain Lille-Metz ? Wink

    oui pas de soucis , avec plaisir  Wink

    le chtis graoully
    Ligue 2
    Ligue 2

    Messages : 109
    Localisation : Avesnes sur Helpe ( 59440 )

    Re: FC METZ

    Message  le chtis graoully le Jeu 13 Mar - 12:39

    groupe sélectionné par Albert Cartier pour le déplacement à Châteauroux. 14.03.14 .Plusieurs changements sont à signaler avec notamment l'absence de Sylvain Marchal (blessé).




    Contenu sponsorisé

    Re: FC METZ

    Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 22:01


      La date/heure actuelle est Jeu 8 Déc - 22:01